Toujours à votre service : Comment détecter les pannes en télétravail

14 avril 2020


Est-il possible détecter des pannes d’une main et de faire des mathématiques avec son fils de l’autre ? À en croire Steen Buur Espensen, c’est possible - il a même un nouveau « collègue » en cette période de Corona : son fils de 9 ans Nikolaj. C’est un scénario que bon nombre de collaborateurs connaissent en ce moment où ils doivent jongler entre leur vie privée et professionnelle.

Un nouveau quotidien

Heureusement, Steen est habitué à jongler au quotidien au sein du Service Technique de HMF.

Normalement, il fait partie d’un service de 5 personnes qui à eux tous réunissent 125 années d’expérience. C’est un service qui normalement se caractérise par une collaboration étroite et un échange direct d’informations - deux aspects complètement chamboulés par l’épidémie de Corona. Les 5 collaborateurs sont actuellement en télétravail 4 jours par semaine alors qu’ils ont un système de garde où ils sont à tour de rôle au siège de HMF.

Mais même s’il peut être difficile de télétravailler lorsque l’on est habitué à avoir les mains dans la technique, Steen et ses collègues relèvent ces nouveaux défis. Chaque collaborateur est par exemple équipé de l’indispensable outil de service CGW 5355.

« Sans lui, ce serait compliqué ! », explique Steen au sujet du petit contrôleur portable. « Lorsque je dois guider un technicien, c’est important que je puisse « voir » ce qu’il voit. Et je ne connais pas le menu du CGW par cœur ! », ajoute Steen avec un sourire dans la voix.

Lorsque le technicien sur le terrain connecte son CGW au système de sécurité RCL de la grue, Steen peut avoir des informations importantes sur le fonctionnement de la grue. « J’en ai souvent besoin pour savoir ce qui ne va pas. Alors je connecte mon propre CGW à ma valise et j’essaie ainsi de guider le technicien. »

En effet, Steen a une « valise de formation » chez lui qui comprend des éléments ressemblant à ceux de la grue. « Ainsi, il est plus facile de se mettre à la place du technicien. »

De la vie sur le terrain

« J'ai l’impression que l'activité continue malgré le Corona », affirme Steen. 

Il s'agit de branches d'activités qui ont une grande importance pour maintenir la société en route, et il faut toujours trier les déchets par exemple, même si le monde entier tourne au ralenti. C’est pourquoi Steen et ses collègues font en sorte autant que possible que les clients ne sentent pas la différence en cette période de Corona. Les appels que nous recevons nous montrent également que les visites d’entretien et les réparations suivent leur cours aux quatre coins du monde.

« Je viens par exemple de reçevoir un appel de HMF UK qui ont un technicien en Irlande avec une grue 1100K de 2007 qui ne fonctionne pas correctement », ajoute Steen tout en continuant sa journée de travail à la maison.