The entire team at CML with Fabrice Coulon in the middle 7th from the right

CML transforme les grues auxiliaires sur camion en grues ferroviaires


25 mars 2022


Grues montées sur camion est le terme quotidien - et comme l'indique le mot, nos grues n'ont pas été conçues à l'origine pour équiper les wagons de travaux ferroviaires. Néanmoins, la société CML, dirigée par Fabrice Coulon, est spécialisée dans l'aménagement de grues HMF pour le secteur ferroviaire. Un travail de niche qui exige un esprit d'invention et des compétences en ingénierie. Nous avons demandé à Fabrice de nous éclairer sur ce travail.

Selon Fabrice, c'est grâce aux circonstances de la vie qu’il est devenu, il y a 12 ans, le propriétaire de la société CML Industries implantée à Libramont dans le sud de la Belgique.

Déjà à l'époque, l'entreprise avait près de 20 ans d'expérience dans l’installation de grues auxiliaires sur camions et wagons. Il y a deux ans, Fabrice Coulon a décidé que CML devait se concentrer désormais à 100 % sur la tâche de tailler sur mesure les grues HMF pour l'industrie ferroviaire.

Aujourd'hui, Fabrice est heureux de ce choix. L'entreprise a une image de marque solide en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg, connue pour ses machines sur mesure solides et de qualité.

"Cela correspond tout à fait à la haute qualité qui caractérise HMF, c'est pourquoi nous utilisons des grues HMF depuis le début", déclare Fabrice.

Ce sont principalement les grues d'une capacité de levage comprise entre 20 et 30 tonne-mètres qu’utilise CML pour sa niche de marché. Les grues transformées effectuent toutes sortes de tâches, depuis le chargement et le déchargement d'équipements pour les travaux ferroviaires jusqu’à la réparation du matériel de signalisation et des caténaires au-dessus des voies ferrées. Parfois CML monte une nacelle élévatrice à côté de la grue, ce qui fait du wagon un outil de travail très flexible.

Une solution intéressante dont Fabrice parle fièrement est deux grues HMF 1630 positionnées à chaque extrémité de deux wagons de marchandises. Le logiciel développé par CML permet aux deux grues radio-commandées de travailler de manière totalement simultanée. Cela signifie que l'opérateur n'a pas à se soucier de la coordination des deux grues. Il a une visibilité complète de la zone de travail et peut se positionner où il veut.

Aussi compliqué que d'envoyer une fusée sur la lune

La transformation des grues auxiliaires en grues ferroviaires n'est pas simple. CML achète les grues HMF chez son partenaire proche HYVA N.V., puis les transforme à diverses "fins ferroviaires".

Fabrice dit souvent que "développer une grue destinée à être utilisée dans le secteur ferroviaire est aussi compliqué que d'envoyer une fusée sur la lune".

"Il n'existe pas de manuel pour l’aménagement de grue ferroviaire - c'est souvent une question de solutions sur mesure. Chaque application est particulière et les solutions proposées par CML sont rarement les mêmes. Chaque tâche exige une nouvelle solution"", explique Fabrice.

En effet, la moitié des employés de CML sont des ingénieurs qui travaillent d'arrache-pied à la reconception des grues pour leur nouvel usage. Et ce n'est pas seulement la structure de la grue qui doit être modifiée. L'ensemble du logiciel doit souvent être modifié, étendu ou "réinventé".

Comme le dit Fabrice Coulon : "L'industrie ferroviaire est très différente de celle du transport routier".

C'est le défi qui motive, mais c'est la concurrence qui nous fait faire de notre mieux

Cependant, Fabrice Coulon n’a pas peur des nombreux défis - bien au contraire. Comme dans tous les secteurs, c'est le fait de maîtriser les détails qui fait la différence. Comme il dit : « Quand c'est simple, tout le monde peut le faire ».

Lorsqu'on lui demande ce qu'il préfère dans son travail, il répond avec un grand sourire : «  Le défi ! Tout ce qui sort de l’ordinaire ! Et la possibilité de travailler à un niveau technologique élevé avec une entreprise comme HMF.

Et la coopération et la motivation sont nécessaires dans le secteur ferroviaire. Le niveau d’exigence devient de plus en plus élevé et le travail devient de plus en plus compliqué en raison des règles strictes de suivi et de sécurité. Les notes de calcul, les analyses de risques et les déclarations doivent être fournis avec chaque grue ferroviaire et le wagon sur lequel elle est installée.

"C'est très exigeant, mais aussi très valorisant", déclare Fabrice.

C'est la passion mais aussi le savoir-faire technique et la collaboration avec d'autres qui ont fait de CML un acteur reconnu, fiable et compétent dans le secteur ferroviaire au Benelux. Lorsque nous rencontrons Fabrice, l'entreprise vient de remporter un important appel d'offres.

"Nous étions face à un concurrent français. Nous étions un peu plus chers qu'eux, mais grâce à notre solution technique innovante et grâce à nos meilleurs contrats de maintenance, qui s'étendent sur 5 ans, nous avons gagné. Nous avions également "l’avantage du terrain", ce qui est important dans le secteur ferroviaire. L'essentiel est la rapidité d’intervention et la qualité du service. Il faut éviter l’immobilisation des trains autant que possible. Il est donc nécessaire de réagir rapidement lorsqu'un problème survient."

En conclusion, Fabrice dit :

"En fait, c'est probablement l'étroite collaboration entre CML, HYVA et HMF qui est déterminante pour notre réussite. Nous devons tous les trois être réactifs, parce que nos concurrents le sont. La passion et la motivation sont importantes, mais c'est le professionnalisme qui fait la différence. »